Affiner l’art de la canalisation

Affiner l’art de la canalisation

La canalisation des énergies à partir de l’Ego Conscient.

Jacques Laurent

2017

En fin de séance, le faciliteur choisit parfois de faire la canalisation à la place de la vision consciente.
Il demande alors au facilité revenu sur la chaise de l’Ego Conscient de se relier à une des subpersonnalités visitées et de consciemment faire revenir son énergie, de tenir cette énergie un moment, de bien la revivre puis après quelques minutes de la relâcher. Il canalisera ainsi chacune des subpersonnalités invitées durant la session.
La canalisation muscle la capacité de l’Ego Conscient à incarner un personnage consciemment ou à s’en détacher, à amplifier son énergie ou à la diminuer.
La richesse de la canalisation peut s’étendre à de nombreuses autres applications :

La canalisation d’énergies opposées :
Après avoir exploré une paire d’opposés de façon classique en leur attribuant à chacun une place dans l’espace, la canalisation des énergies opposés à partir de l’Ego Conscient va permettre non seulement de s’entrainer à retrouver leurs énergies l’une après l’autre mais aussi de découvrir de multiples nuances provenant de la capacité de l’Ego Conscient à s’ouvrir à une énergie et à son opposé en même temps.
Prenons l’exemple de l’énergie Faire et de son opposé l’énergie Être :
De retour au centre après avoir visité chacune de ces énergies à tour de rôle, le facilité sera invité de l’Ego Conscient à canaliser par exemple le « Faire » :
Il va retrouver ses compétences, sa dynamique, les sensations qui lui appartiennent …
Puis, toujours de l’Ego conscient, le faciliteur invitera le facilité à laisser partir l’énergie du Faire et à se relier à l’énergie de l’Être. Il sentira à nouveau tout le vécu que l’Être lui procure…
Dans les étapes suivantes le facilité s’ouvrira aux Faire et à l’Être en même temps. Il s’attardera à ressentir les changements si par exemple il choisit 20% de Faire et 80% d’Être.
Puis 50% de chaque opposé.
Puis peut-être 70% de faire avec 30% d’Être.
L’énergétique variera à chaque changement de proportions.
Avec un certain pourcentage d’Être dans le Faire, le facilité peut devenir plus créatif ou plus à l’écoute de son corps ou de ses collègues… Avec un autre pourcentage d’Être et de Faire, ses ressources seront encore différentes.
L’Ego conscient affine ainsi sa capacité à réguler les influences de chaque subpersonnalité. Il n’est plus cantonné à être soit dans un opposé soit dans l’autre mais il acquiert un grand choix de nuances.

La canalisation permet aussi d’approcher les énergies reniées d’une manière progressive.
Parfois, le facilité a peur d’aller explorer directement certains Reniés. Il est possible alors, et cela sans changer de place, d’utiliser la canalisation pour aborder ces zones d’ombre à dose modérée ; comme une introduction, juste à la mesure du facilité. Cette approche peut rassurer les primaires avant le déplacement dans l’espace pour l’exploration du Renié.

La canalisation comme outil d’intégration chez soi, après les séances.
 Après les séances, dès que le facilité a un moment de libre dans sa vie quotidienne, il peut renouveler la canalisation pour quelques minutes. Lorsque le facilité a rencontré une nouvelle énergie, peu ou pas développée, la canalisation lui permet de s’entrainer à la retrouver
et à continuer son exploration . Le fait de s’offrir ces instants d’attention participera à l’évolution et surtout à l’intégration de ces énergies.

La canalisation comme outil de désidentification.
En canalisant un personnage dominant à la fois, le facilité s’entraine à reconnaître les sensations qu’il procure. Il se familiarise avec lui, ce qui permettra au facilité d’en prendre conscience lorsque ce personnage monopolisera encore le devant de la scène par automatisme. L’Ego Conscient aura alors le choix de consciemment utiliser les ressources de ce personnage ou de les réguler dans la mesure souhaitable suivant l’instant donné.
La canalisation et la conscientisation du lien énergétique.
Le lien énergétique est la qualité du relationnel entre deux personnes. C’est aussi la connexion ou l’absence de connexion entre une subpersonnalité du facilité et le faciliteur. C’est l’intimité ou au contraire la distance entre eux. Ce lien varie d’une subpersonnalité à l’autre.
Durant la canalisation, le faciliteur pourra donner des feedbacks sur le lien énergétique qu’il perçoit entre lui et le facilité. Dans notre exemple précédent le lien peut varier grandement suivant les dosages de Faire et d’Etre. Le fait d’être dans l’Ego Conscient pour la canalisation va nous permettre de conscientiser cette connexion, le facilité pourra explorer ses capacités à accroître ou à diminuer ce lien suivant ses souhaits.

Il est important que le facilitateur soit déjà bien expérimenté avant de pratiquer la canalisation.
Si, de retour sur la chaise de l’Ego Conscient, le facilité ne retrouve pas la fréquence d’une subpersonnalité, le faciliteur doit pouvoir l’induire et être capable de tenir cette énergie le temps de l’exercice.
Pendant la canalisation, le faciliteur repère facilement les interférences provenant d’autres subpersonnalités. Il pourra amener le facilité à s’en rendre compte et à bien revenir dans la subpersonnalité choisie.

L’atelier sur la canalisation sera l’opportunité de voir ces différentes approches et de les mettre en pratique si vous le souhaitez.

Publié le 20 octobre 2017

retour en haut de la page

Revenir à la page Articles