Divergences, nous vous honorons !

Divergences, nous vous honorons !

Martin de Waziers

2016

Dans un monde qui cherche, à tous prix, le compromis, nous faisons actuellement face à une incroyable émergence de divergences politiques, économiques, sociales… N’étions-nous pas, alors, dans un équilibre instable qui a basculé tel le pendule pour aller vers un autre équilibre, stable celui-là, qui pourrait nous permettre de retrouver de la sérénité.

Si la convergence est concentration, confluence, point de rencontre qui permet l’accord de toutes les parties prenantes, elle étouffe parfois la division productive, la séparation source d’échange réciproque, la distinction qui permet de respecter nos oppositions comme de s’enrichir d’idées nouvelles qui émergent de la dissonance et mène à l’accord musical.

La discordance, le désaccord allant jusqu’au conflit sont bases de remise en question ! Si la tradition que l’on peut percevoir comme une passation rigide engage, en réalité, à cette triple dimension de réception, interprétation et transmission, la divergence doit nous appeler à, d’un côté, nous remettre en question, de l’autre, nous enrichir de toutes nos expériences !

L’écart, la différence, la disparité, la dissemblance sont sources de généreux contraste et de diversité enrichissante qui forcent au changement. Darwin nous rappelle que ce ne sont pas les plus intelligents ni les plus forts qui survivront mais les plus adaptables au changement. Alors, ne devons-nous pas accepter l’autre point de vue avec ouverture et compréhension ?

Honorer, c’est respecter, du latin re-spectare, qui signifie regarder à nouveau, bien observer, examiner avec précaution afin de discerner le bon, le beau, le vrai dans ce que nous voyons. Si nous pourrions avoir tendance à ne pas prendre le temps de ce faire, il est important, par moments, de percevoir la lumière dans cette personne, ce fait, cette vision qui peut choquer.

Combien d’institutions, synonymes d’établissement, de fondation, de règle, sont vilipendées sous prétexte de manque d’adaptation, de lourdeur de structure et d’avantages acquis ? On imagine, dès à présent, quelques exemples évidents dans le domaine public et l’on voit à quel point on veut bien projeter sur l’extérieur un fait qui nous est personnellement destiné !

Oui, car il s’agit, d’abord et avant tout, de relation humaine : qui dit ‘divergence’ dit ‘action opposée de l’un par rapport à l’autre’, mais aussi celle d’une de nos sous-personnalités par rapport à une autre, ce que nous appelons une polarité. Du microcosme personnel au macrocosme universel, la divergence s’inscrit dans la dualité, source de fraternité.

Osons donc regarder nos divergences, sources de richesse, et trouvons-y cette manne qui nous permet d’évoluer, de changer, de passer d’un paradigme premier à cette différence qui nous montre que le monde est, avant tout, l’occasion de développer la relation à soi, la relation à l’autre et la relation à son alentour, dans un désir constant de renouveau !
Martin de Waziers

Publié le 24 octobre 2016

retour en haut de la page

Revenir à la page Articles